Abstract

Rare Pd–Ag tellurides, telargpalite and the phase Pd6AgTe4 occur in pods <0.5 m across and stringers of altered coarse-grained gabbronorite enriched in base-metal sulfides (up to ~25 vol.%) in the Nadezhda deposit, located in a sill-like body of microgabbronorite within the layered series of the Lukkulaisvaara intrusion, Karelia, Russia. The magmatic texture and relics of igneous minerals are preserved in the pods. The associated minerals are various platinum-group minerals (PGM), a rare Re-rich sulfide, and highly aluminous secondary minerals, e.g., almandine, Cl-rich ferropargasite, microcrystalline staurolite, and corundum, which formed at the expense of primary plagioclase and enstatite at a deuteric stage. Micro-inclusions of Cl-rich amphibole are common in various PGM and associated chalcopyrite at Nadezhda. The telargpalite displays an atomic ratio (Pd + Ag):(Te + Bi + Pb) of 3. The Ag–Pd correlation is negative and strong, and implies a limited Ag-for-Pd substitution in telargpalite, the empirical formula being Pd2−xAg1+x(Te,Bi,Pb), where 0 < x < 0.3. A limited Pd-for-Ag substitution appears to occur in the unnamed Pd6AgTe4. The maximum reflectance of the Pd–Ag tellurides increases with an increase in their Pd:Ag ratio. The telargpalite may cut almandine, and thus seems to have formed at a temperature lower than the temperature of equilibration of garnet–hornblende and garnet–staurolite (~560 to 670°C). The unnamed Pd6AgTe4 occurs in a close association with a Cl-dominant analogue of ferropargasite (up to 4.5 wt.% Cl; 1.2 Cl atoms per formula unit). The pods and stringers rich in Pd, Pt and Ag probably formed by crystallization of isolated volumes of H2O-saturated melt, in situ. The Pd–Ag tellurides formed in a volatile-rich deuteric environment, at relatively low temperatures, and Cl was prominent in the fluid causing the alteration.

Abstract

De rares tellurures de Pd–Ag, y compris la telargpalite et une phase méconnue, Pd6AgTe4, ont été mis en évidence dans des lentilles de moins de 0.5 m de taille et des veines de gabbronorite à gros grains altérée et enrichie en sulfures de métaux de base (jusqu’à environ 25% par volume) dans le gisement de Nadezhda, situé dans un massif de microgabbronorite en filon-couche de la série stratifiée du complexe intrusif de Lukkulaisvaara, en Karélie, Russie. La texture magmatique et les reliques des minéraux ignés sont préservées dans ces lentilles. Y sont associés des minéraux du groupe du platine, un rare sulfure enrichi en rhénium, et des minéraux secondaires fortement alumineux, par exemple almandin, ferropargasite riche en chlore, staurolite microcristalline, et corindon, qui se seraient formés aux dépens du plagioclase et de l’enstatite primaires. Des micro-inclusions de ferropargasite riche en chlore sont répandues dans divers minéraux du groupe du platine et dans la chalcopyrite associée à Nadezhda. La telargpalite possède un rapport atomique (Pd + Ag):(Te + Bi + Pb) de 3. La corrélation Ag–Pd est négative et excellente, ce qui implique une subtitution de Ag pour Pd limitée dans la telargpalite, la formule empirique étant Pd2−xAg1+x(Te,Bi,Pb), 0 < x < 0.3. Une substitution limitée de Pd pour Ag affecte le minéral sans nom, Pd6AgTe4. La réflectance maximale des tellurures de Pd–Ag augmente avec une augmentation du rapport Pd:Ag. La telargpalite semble recouper l’almandin, et pourrait ainsi avoir cristallisé à une température inférieure à l’équilibre grenat–hornblende et grenat–staurolite (~560 à 670°C). Le minéral sans nom montre une association étroite avec l’analogue à dominance de chlore de la ferropargasite (jusqu’à 4.5% Cl en poids; 1.2 atomes de Cl par unité formulaire). Les lentilles et les veines riches en Pd, Pt et Ag auraient cristallisé à partir de volumes isolés de magma saturé en H2O, in situ. Les tellurures de Pd–Ag se sont formés dans un milieu deutérique riche en phase volatile, à une température relativement faible. Le chlore semble avoir été important dans la phase fluide responsable de l’altération.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.