Abstract

Two new uranyl molybdate hydrates, M2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] (M = Cs, NH4), have been synthesized using hydrothermal methods. The crystals occur as transparent yellow needles and yellow elongate plates for M = Cs and NH4, respectively. Their structures were solved by direct methods and refined on the basis of F2 for all unique data collected with MoKα X-radiation and a CCD (charge-coupled device) detector. Final R1 values are 4.1 and 3.9% for M = Cs and M = NH4, respectively, calculated for 2178 and 2969 unique observed (|Fo| ≤ 4σF) reflections, respectively. The compound Cs2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] is orthorhombic, space group Pbcm, a 13.990(2), b 10.808(1), c 25.671(3) Å, V 3881.6(9) Å3, Z = 4. The compound (NH4)2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] is isostructural with the Cs analogue, a 13.970(1), b 10.747(1), c 25.607(2) Å, V 3844.4(6) Å3, Z = 4. The four symmetrically independent U6+ cations in M2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] are part of approximately linear (UO2)2+ uranyl ions (Ur) that are further coordinated by five ligands at the equatorial positions of uranyl pentagonal bipyramids that are capped by OUr atoms. The four symmetrically identical Mo6+ cations are tetrahedrally coordinated by O atoms. The uranyl and molybdate polyhedra link by vertex sharing to form a framework, with the low-valence M cations located in voids within the framework.

Abstract

Nous avons synthétisé deux nouveaux molybdates uranylés hydratés, M2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] (M = Cs, NH4) par méthodes hydrothermales. Les cristaux se présentent en aiguilles jaunes transparentes (M = Cs) et en plaquettes allongées jaunes (M = NH4). Nous avons aussi résolu leurs structures par méthodes directes et nous les avons affinées sur la base de facteurs F2 calculés pour toutes les réflexions uniques, prélevées avec rayonnement MoKα et un détecteur à couplage de charges (CCD). Les valeurs du résidu final R1 sont de 4.1 et 3.9% pour M = Cs et M = NH4, respectivement; elles sont calculées en utilisant les 2178 et 2969 réflexions uniques observées (|Fo| ≤ 4σF), respectivement. Le composé Cs2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] est orthorhombique, groupe spatial Pbcm, a 13.990(2), b 10.808(1), c 25.671(3) Å, V 3881.6(9) Å3, Z = 4. Le composé (NH4)2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] est isostructural avec ce dernier, a 13.970(1), b 10.747(1), c 25.607(2) Å, V 3844.4(6) Å3, Z = 4. Les quatre cations U6+ symétriquement indépendants dans M2[(UO2)6(MoO4)7(H2O)2] font partie d’ions d’uranyle (UO2)2+ presque linéaires; ils ont de plus cinq ligands disposés de façon équatoriale pour former des bipyramides pentagonales à uranyle (Ur) ayant les atomes OUr à leurs sommets. Les quatres cations Mo6+, symétriquement identiques, ont une coordinence tétraédrique avec des atomes d’oxygène. Les polyèdres à uranyle et à molybdate sont interliés par partage d’arêtes pour former une trame, les cations M à valence faible occupant des trous au sein de cette trame.

(Traduit par la Rédaction)

You do not currently have access to this article.